Le programme de formation

Le programme

Le doctorat en chiropratique de l’Université du Québec à Trois-Rivières est le seul programme à l’intérieur du système universitaire québécois qui donne ouverture à la profession chiropratique. Autorisé en novembre 1992 par la ministre de l’Enseignement supérieur et de la Science, Lucienne Robillard, il constitue également le premier programme universitaire de cette discipline dans la francophonie, créant ainsi un foyer d’enseignement, de recherche et de formation continue en chiropratique destiné à rayonner sur le plan international. Il confirme également de façon importante l’orientation originale que l’Université du Québec à Trois-Rivières a prise dans le secteur de la santé, en axant ses programmes d’études et ses activités de recherche sur la prévention et la promotion de la santé.

D’une durée de cinq années (245 crédits), ce programme comporte 11 trimestres, dont un trimestre d’été entre l’hiver de la quatrième année et l’automne de la cinquième année. Nous accueillons annuellement 47 nouveaux étudiants et étudiantes.

La préparation à l’exercice de la chiropratique comporte trois axes d’apprentissage :

  • une formation fondamentale en sciences biologiques et de la santé (anatomie, physiologie, histologie, sciences biochimiques et physiopathologiques, diagnostics clinique et radiologique, etc.);
  • une formation spécialisée dans tous les aspects de la discipline chiropratique (études théoriques et techniques, pratique professionnelle, diagnostic et applications chiropratiques, etc.);
  • une formation clinique comprenant 1 530 heures de stages et d’internat.

Le programme comprend 2382 heures de formation théorique et 2 587 heures de formation pratique. Cette dernière fait appel aux laboratoires suivants : anatomie humaine, physiologie, histopathologie, diagnostic, radiologie, biomécanique, technique et clinique. La formation clinique (stages et internats) s’effectue dans le cadre de la clinique universitaire installée dans le Pavillon de Chiropratique.

La préparation de l’étudiant à exercer ses futures responsabilités professionnelles de chiropraticien exige l’acquisition des compétences de base suivantes :

  • l’aptitude à établir un diagnostic précis de l’état d’un patient, à la suite des actes suivants : l’entrevue préliminaire, les examens physiques, neurologiques, orthopédiques du patient, parmi lesquels les examens vertébraux et articulaires, les examens radiologiques, les analyses de laboratoire dans le but de rechercher des signes d’anomalies et de pathologies sous-jacentes et de vérifier l’efficacité du traitement;
  • l’aptitude à déterminer l’approche thérapeutique appropriée;
  • l’aptitude à exécuter des traitements selon les procédures et techniques reconnues par la science chiropratique, parmi lesquelles les ajustements et les techniques manuelles de corrections vertébrales et articulaires;
  • l’aptitude à exécuter diverses formes de thérapies physiques, tels les tractions, la diathermie, les courants électriques, l’infrarouge, etc., dont l’objet est de compléter et d’optimaliser les effets du traitement chiropratique proprement dits;
  • l’aptitude à conseiller les patients dans le but de les amener à corriger certaines habitudes de vie par le repos, l’exercice, l’alimentation adéquate, l’hygiène posturale, afin d’assurer l’efficacité du traitement chiropratique ou de prévenir les affections;
  • l’aptitude à communiquer à divers groupes les informations utiles pour la promotion de la santé et la prévention;
  • l’aptitude à diriger un patient vers d’autres professionnels de la santé pour consultation ainsi que pour d’autres types d’évaluation et de soins.

 

* Extrait du site du département de chiropratique de l’Université du Québec à Trois-Rivières

 

[im_call_to_action title=”Prendre Rendez-vous !” container=”Nous vous proposons de prendre rendez-vous avec le Dr François Auger en ligne.” animation=”fade-in” button_text=”Prendre Rendez-vous !” button_link=”//augerchiro.ca/contact/”]